Jeudi 03/05/18 : Les convertisseurs et la commande de puissance

Jeudi 03/05/18 : Les convertisseurs et la commande de puissance

Par Arnauld BIGANZOLI,
0


  FabTronic

Concevoir une application stable et fiable autour d’un microcontrôleur n’est pas toujours simple.

En nous appuyant sur la topologie d’un convertisseur DC/DC type Boost, nous balaierons les principales erreurs à éviter et quelques phénomènes sournois comme l’emballement thermique ou la commande de très forts courants.

Nous donnerons des solutions simples et répondrons à des questions du type :

– Pourquoi mon signal (capteur ou commande) n’est pas propre et devient inexploitable ?

– D’où sortent les parasites ?

– Quels sont les divers types de couplage de parasites ?

– Comment faire pour les minimiser ?

– Quelle est l’impedance vue d’un point du circuit ?

– Pourquoi cela peut marcher sur breadboard et pas sur le PCB ?

– Qu’est ce que la masse ? Les divers types de masse: plan de masse, guard, blindage, masse HQ…

– Quelles precautions a prendre quand on dessine le PCB ?

– Quand utiliser une diode Schottky plutôt qu’une diode a jonction (les plus courantes)

– Quand utiliser utiliser un transistor MOS plutôt qu’un Bipolaire ?

– Comment bien les utiliser (commande, robustesse et fragilite) ?

– Quelles sont les limites de ces composants ?

– Pourquoi mon transistor ou ma diode chauffe ?

– Peut on eviter de mettre un radiateur, qu’est que l’emballement thermique ?

– Comment piloter de très forts courants en commutation ?





avatar-6
Arnauld BIGANZOLI
Référent de la section électronique d'Artilect et développeur en systèmes embarqués, spécialisé dans la mise en œuvre des microcontrôleurs.

Soyez le premier à commenter.

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.